SOS GALLINACES MAG!

Publié le par poulescoqsnormandie

http://www.sosgali.org/hopital.gif

 

LISEZ CET ARTICLE TRES INSTRUISANT SUR LES MALADIES DE NOS CONGENAIRES 

 

Sommaire

 

MALADIES

 

Les gallinacés forment un ordre comprenant de nombreuses familles, dont chacune comprend de nombreuses races.
Les poules, faisans, paons, perdrix, pintades, cailles, tétras, lophophores, dindes, etc., sont des gallinacés.

Néanmoins, s'il y a des maladies communes et propres à chaque race, on ne peut pas soigner tout le monde avec n'importe quoi !

Veuillez garder à l'esprit que nous recevons en consultations des centaines de gallinacés chaque année, nous opérons, nous soignons, nous autopsions, il est évident que par le nombre, nous cernons très rapidement une pathologie sur un animal qui se trouve devant nous.

Pour les personnes qui se trouvent dans divers départements et divers pays du monde, pour faire un diagnostique le plus précis possible, nous avons impérativement besoin de vos observations, même ce qui peut vous sembler insignifiant.

Avant de nous appeler, il est indispensable de peser votre animal.
(Comme le fait un vétérinaire pour un chien ou un chat)

les pages qui composent cette rubrique vont vous permettre de cibler une maladie, nous avons classé et décrit les principales pathologies.
Bien évidemment, des symptômes peuvent être sensiblement différents d'un animal à l'autre et selon la race.

Si vous nous contactez et que l'on vous indique un traitement, il ne faudra pas vous imaginer être devenu le meilleur vétérinaire avicole de votre département et l'indiquer à vos proches ou sur un forum, une erreur de diagnostique et vous deviendriez le responsable de la destruction d'un élevage, "la frime" peut être fatale, c'est malheureusement déjà arrivé, un médicament est un produit actif, pas de l'eau sucrée ! Par exemple, le vaccin contre la maladie de Newcastle pour poules, peut être fatal pour les faisans.

Il faut également bien faire la différence entre une maladie bactérienne et une maladie virale : L'éventail actuel des antibiotiques permet de venir à bout de nombreuses maladies bactériennes et blessures infectées.

Il n'y a pas de traitement contre les maladies virales, seule la vaccination protège.
Un virus est 1000 fois plus petit qu'une bactérie, il n'y a que la défense immunitaire, (anticorps), qui peut venir à bout de certaines maladies virales, un groupe de vitamines aide à la défense car c'est la nourriture des Lymphocytes......

LIRE LA SUITE..... SUR http://www.sosgali.org


EXEMPLE :

Les gales.

 

Gale des pattes :

La gale des pattes est provoquée par un acarien, (Cnemidocopes mutans), qui soulève les écailles des pattes et creuse des galeries pour y pondre ses oeufs.

Les larves se nourrissent de la Kératine et de téguments, en laissant un dépôt blanchâtre, donnant parfois l'apparence d'une coquille d'huître.

Ne pas confondre avec la mue, c'est à dire lorsque l'animal change ses écailles, dans ce cas, les écailles sont soulevées mais restent transparentes et saines malgré leur usure.

En présence d'un tel cas vous devez agir rapidement.

Sur ces photos, il est encore possible de traiter efficacement et d'obtenir une guérison à l'aide d'une préparation adaptée.

Si l'on attend trop longtemps, il y a parfois une chute des ongles, ensuite, survient l'amputation des phalanges, parfois la perte des doigts entiers, le plus souvent accompagnée d'une septicémie ou d'une gangrène.

A part nous-même et les vétérinaires spécialisés en oiseaux, qui peuvent, dans certains cas tenter une chirurgie réparatrice, la seule issue est la mort de l'animal, dans de grandes souffrances.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

poulailler pas cher 10/11/2014 15:23

très bon article !! très inspirant