Des amoureux surprenants de la poule Cotentine

Publié le par poulescoqsnormandie

 

http://www.calitchumbelet.fr/

 

la poule Cotentine

La Cotentine est une race très ancienne de notre région, presque en voie de disparition.
Nous faisons partie des quelques éleveurs attachés à la sauver et à la sortir de l'anonymat.
C'est une volaille élevée "à deux fins", pour ses oeufs et sa chair.

Je l'aime pour plusieurs raisons. Tout d'abord, parce qu'elle fait partie de notre terroir.
Ensuite pour sa beauté, sa rusticité, son caractère (eh oui, les poules de races différentes
n'ont pas le même tempérament!) et sa capacité à couver et élever ses poussins.

La Cotentine est plutôt une race légère bien qu'elle soit d'un bon gabarit.
Elle est élégante, avec un beau port de tête et un magnifique plumage noir
brillant aux reflets verts.

 

038.jpgBernard, coq Cotentine


Les volailles Cotentine sont bien adaptées au climat humide de la Normandie. Elle sont très
actives et ont besoin d'espace pour chercher leur nourritureElles aiment vivre en liberté,
l'idéal étant de leur donner accès à une prairie-verger. Le poulailler sert de refuge en cas
de grosse pluie, il est également le dortoir pour la nuit, et l'endroit où sont disposés les nichoirs.

 

La Cotentine a un caractère agréable. Les coqs sont calmes, pas bagarreurs, les poules sont
familières. Certaines pourraient même devenir de sympathiques animaux de compagnie...

Les poules sont des pondeuses régulières  aux oeufs blanc-rosé. Certaines pondent des oeufs
très blancs. Elles se mettent généralement à couver vers la fin mai ou juin et sont d'excellentes
mères. Si elles se sentent en confiance, elles s'installeront dans leur nichoir, mais certaines
préfèrent choisir une bonne cachette pour mener à bien leur couvée!...

 

p8020002.jpgDeux poules couvant ensemble leurs oeufs mélangés

 

Souvent, je confie une douzaine d'oeufs à une Cotentine, et je démarre le même jour
une incubation en couveuse. Cela me permet de marquer les poussins de père ou mère différents
pour ma sélection
ultérieure. Le jour de l'éclosion, je glisse les poussins nouveaux-nés sous leur mère adoptive.
Et de temps en temps, je me retrouve avec une poule qui s'occupe avec attention de 20 à 25 poussins!   

 

p7060130.jpgPremier jour

 

Les poussins naissent noir et blanc. Les rémiges blanches tombent quand le plumage adulte s'installe.
Il arrive sur certaines souches d'obtenir une Cotentine avec des plumes blanches, souvenir
de croisements lointains avec des cousines d'autres races normandes. Elles sont à éliminer
de la reproduction. 

Les mères s'occupent jalousement de leurs poussins, certaines ont quelquefois bien
du mal à les quitter... J'avoue que j'ai une affection particulière pour celles-là... 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article